Accueil

Bienvenue sur le site du LASTA

Le LASTA (Laboratoire d’Analyse des Sociétés Transformations Adaptations) est un laboratoire de recherche d’Économie Politique de l’Université Rouen Normandie créé fin 2019. Ce laboratoire d’analyse économique des sociétés à ouverture disciplinaire en Sciences Humaines et Sociales (SHS) rassemble les travaux de 18 membres (8 membres permanents dont 7 enseignants chercheurs (4 Habilités à Diriger des Recherche), 6 chercheurs associés (anciens doctorants), 1 jeune docteur et 3 doctorants. Cette structure de recherche adosse la mention de Master « Économie et Développement des Territoires » composée d’un parcours professionnel et recherche. Le LASTA est intégré à l’École Doctorale Economie-Gestion de Normandie. Les travaux menés et publiés dans des revues nationales et internationales accordent une attention particulière aux liens entre Science et Société comme en témoignent les projets et expertises de recherche menés au profit d’acteurs publics locaux, nationaux et internationaux. L’Analyse Socio-Economique des « Sociétés – Transformations – Adaptations », pierre angulaire du programme scientifique du laboratoire, permet de produire des travaux répondant aux besoins sociaux et éclairent les politiques publiques à différentes échelles. En effet, chaque type d’acteur et/ou d'échelon territorial peuvent faire objet d’étude.

Programme scientifique

L’Analyse économique des « Sociétés – Transformations – Adaptations » représente la pierre angulaire du programme scientifique du laboratoire. Les chercheurs produisent des travaux répondant aux besoins sociétaux et éclairent les politiques publiques à différentes échelles. En effet, chaque type d’acteur et/ou d'échelon territorial peuvent faire objet d’étude. 3 axes structurent la recherche :

  • Axe 1 (Analyse des facteurs de la transformation des sociétés) ;
  • Axe 2 (De la vulnérabilité à la résilience) ;
  • Axe 3 (Prospective et évaluation d’impacts des politiques).

Les approches utilisées par les membres dont les travaux visent principalement à une meilleure compréhension de la stratégie d’adaptation des sociétés, reposent à la fois sur de la modélisation théorique et empirique (économétrie, modèles d’évaluation d’impacts, modèles de simulation en Équilibre Général Calculable / modèles Stocks Flux). Les travaux micro et macroéconomiques sont principalement menés en économie du développement, de l’environnement, des territoires, du travail, de l’éducation et en économie sociale et solidaire. Certaines publications comportent des dimensions épistémologiques et participent à l’histoire de la pensée économique.

Présentation des trois axes

Axe 1 (Analyse des facteurs de la transformation des sociétés)

Cet axe rassemble les travaux visant à analyser les déterminants des transformations subies par les agents/territoires (transformations exogènes) ou choisies (transformations endogènes) ainsi qu'à éclairer les changements de trajectoire et les canaux de transformation des économies et sociétés.

Axe 2 (De la vulnérabilité à la résilience)

Cet axe recouvre l’ensemble des travaux analysant les risques, les vulnérabilités ainsi que les capacités de résilience des populations et territoires. En effet, les changements, enjeux et défis auxquels sont confrontés les sociétés soumettent les populations/territoires à différents types de risques (environnementaux, technologiques, économiques, sanitaires et sociaux etc.). Les régulateurs (acteurs publics) des territoires ont besoin d’identifier la nature des vulnérabilités afin de définir des politiques adaptées à la réduction des dommages subis, à la reprise d’activités pérennes et à la protection face aux risques.

Axe 3 (Prospective et évaluation d’impacts des politiques)

Cet axe vise à « quantifier » les bénéfices retirés par les acteurs/territoires de nouvelles réformes ou projets d’infrastructure. L’évaluation peut porter sur les impacts économiques, sociaux, environnementaux et sanitaires. Enfin, la question de la hiérarchisation des impacts et de l’arbitrage entre différents scénarios de politique et/ou de projets d’investissement (selon leur nature) sont objets d’étude. L’interdisciplinarité s’avère essentielle pour éclairer, à partir de regards croisés et d’analyses critiques, les décideurs des politiques / projets d’investissement qui impactent les sociétés dans leur ensemble.

Présentation de l’équipe du LASTA

Gouvernance du laboratoire 

Direction : Anne Briand
Direction adjointe : Karine Chapelle
Responsable de l'axe 1 : Analyse des facteurs de la transformation des sociétés : Franck Bailly
Responsable de l'axe 2 : De la vulnérabilité à la résilience : Hugues Jennequin 
Responsable de l'axe 3 : « Prospective et évaluation d'impact : Anne Briand 
Co-responsables des séminaires : Jonas DIDISSE et Elodie MANIA
Référent HAL : Hugues JENNEQUIN
Référent Développement durable : Anne BRIAND

8 Membres permanents (liens vers pages personnelles et CV pdf):

[1] Franck BAILLY : Maître de conférences en Sciences économiques HDR ;
[2] Anne BRIAND : Maître de conférences en Sciences économiques HDR ;
[3] Karine CHAPELLE : Maître de conférences en Sciences économiques ;
[4] Hugues JENNEQUIN : Maître de conférences en Sciences économiques ;
[5] Evelyne LAURENT : Maître de conférences en Sciences économiques ;
[6] Jean Pierre LAVIGNASSE : PRAG Economie ;
[7] Anh Dao Thi TRAN : Maître de conférences en Sciences économiques HDR ;
[8] Arsène RIEBER : Maître de conférences en Sciences économiques HDR.

4 Membres temporaires (doctorants et jeune docteur): (liens vers pages personnelles et CV pdf)

[1] Elodie MANIA, docteur et ATEN à l’université de Rouen (thèse soutenue le 10 décembre 2020 sous la direction de Arsène RIEBER) ;
[2] Thi Thu Ha NGUYEN, docteur à l'université de Rouen ;
[3] Romain CNUDDE, doctorant allocataire à l’université de Rouen sous la direction de Anne BRIAND ;
[4] Eloise GANGNANT, doctorante (CIFRE en cours) à l'université de Rouen sous la direction de Anne BRIAND ;

6 Membres associés : (liens vers CV pdf)

[1] Angélique CHASSY, Enseignant-chercheur à l’Ecole de Management de Normandie (Le Havre), ex doctorante  sous la direction de Philippe Bance;
[2] Jonas DIDISSE, docteur en économie qualifié en section 05, enseignant contractuel à l’université de Rouen Normandie ; ex doctorant sous la direction de Marie Laure Cabon Dhersin;
[3] Noukignon KONE, docteur en économie qualifiée en section 05, enseignant contractuel à l’université de Rouen Normandie, ex doctorante sous la direction de Anne Briand et Philippe Bance ;
[4] Amandine LARE, Enseignant-chercheur à l’Ecole de Management de Normandie (Le Havre), ex doctorante sous la direction de Anne Briand et Arsène Rieber ;
[5] Minh Hong PHI, docteur en économie qualifiée en section 05, ATER à l’université de Rouen, ex doctorante de Anh Dao Thi Tran Rieber ;
[6] Tam Huu Thanh NGUYEN, Enseignant-chercheur à l’Ecole de Management de Normandie (Le Havre), ex post doc.